Aujourd’hui la Commission publie un rapport qui détaille toutes les demandes d’aide du Fonds de solidarité de l’UE (FSUE) reçues des pays de l’UE et les montants versés au cours de 2016. Cette année-là, la Commission a reçu six demandes à la suite de catastrophes naturelles, qui ont toutes été suivies d’une aide financière. La Grèce a reçu 1,6 million d’euros en juin 2016, après les tremblements de terre dans les iles ioniennes de 2015; le Royaume-Uni, 60 millions d’euros en janvier 2017 après les inondations de 2015 et 2016; l’Allemagne, 31,4 millions d’euros en octobre 2016 après les inondations en Bavière du printemps 2016; Chypre, 7,3 millions d’euros en janvier 2017 suite aux feux de forêt et à la sécheresse de 2016; le Portugal, 4 millions d’euros en janvier 2017 après les incendies de forêt sur l’île de Madère de l’été 2016; et enfin, l’Italie, 1,2 milliard d’euros en juin 2017 suite aux tremblements de terre de 2016 et 2017, la plus importante somme alloué à un pays en une seule fois sous le Fonds de Solidarité. Corina Creţu, commissaire chargée de la politique régionale, a déclaré: “Dans les plus sombres moments, le Fonds de solidarité de l’UE aide ceux qui ont tout perdu à se reconstruire et à considérer l’avenir avec optimisme. Cet appui financier est l’expression concrète d’une Union européenne qui se soucie de ses citoyens et ne laisse personne seul face à une tragédie.” Le Fonds de solidarité de l’UE soutient la restauration d’infrastructures et de services publics cruciaux et couvre les coûts des mesures d’urgence et de la protection du patrimoine culturel. La liste de toutes les interventions du FSUE depuis la création du fonds en 2002 est disponible ici.

 

Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager!