Newsletter 2ème trimestre 2020

Vous trouverez ci-dessous la 2ème newsletter commune aux CIED franciliens. Bonne lecture!

Relance validé mais CFP sous pression


Le mois de juillet aura été riche en événements mais nous ne concentrerons que sur un seul: le Conseil européen du 17 au 21 juillet 2020.

Jamais un Conseil européen n’aura duré aussi longtemps avec un résultat aussi incertain. Preuve cependant que ce Conseil était important, celui-ci a duré plus longtemps que les deux jours initialement prévus.

Au menu de ce Conseil européen: la question du plan  de relance et celle du prochain cadre financier pluriannuel.

Par rapport à la proposition initiale de la Commission européenne, le plan de relance a été remanié assez profondément. Le Conseil européen est arrivé à un accord sur la proposition suivante:
• Facilité pour la reprise et la résilience (RRF): 672.5 milliards d’€ dont:
– subventions: 360 milliards d’€
– prêts: 312.5 milliards d’€
• ReactEU: 47.5 milliards d’€
• Horizon Europe: 5 milliards d’€
• InvestEU: 5.6 milliards d’€
• Développement rural: 7.5 milliards d’€
• Fonds de transition juste (JTF): 10 milliards d’€
• RescEU: 1.9 milliards d’€

Cette modification du plan de relance s’est notamment fait au prix d’un coup de rabais sur le cadre financier pluriannuel. D’une proposition de 1100 milliards d’€, celui-ci est passé à 1080 milliards d’€ avec des coupes notamment dans les programmes de santé et de l’éducation.

Pour en savoir plus sur les résultats du Conseil européen, vous pouvez lire l’article de Toute l’Europe.

Si le Parlement européen n’a pas réellement d’autorisation à donner pour le plan de relance, la situation est complètement différente pour le prochain cadre financier pluriannuel. Autant le Parlement européen sur le plan de relance, ce n’est absolument pas le cas concernant le CFP. Le Parlement l’a bien fait comprendre lors du vote d’une résolution et est prêt à croiser le fer avec les Etats sur cette question.


L’Europe dans nos territoires

Ils se sont mobilisés face au Covid19. Portraits de personnes, d’associations ou d’organismes bénéficiaires de financements européens et qui se sont engagés dans la lutte contre le Covid19

L’Europe dans le Val d’Oise

Dans le Val-d’Oise, des habitants, associations et entrepreneurs du département se sont constitués en collectif, Shields – Visière solidaire Val-d’Oise, durant les premiers jours du confinement, inspirés des premières initiatives italiennes. L’objectif : répondre à l’urgence sanitaire et mettre en commun leurs idées et savoir-faire et créer du matériel de protection à destination des personnes les plus exposées au virus.

Parmi ce collectif, des adhérents et les gestionnaires de Labboite, fablab soutenu lors de sa création par le Fonds européen de développement régional. Au lieu de fêter les trois ans de la structure en avril, Bastien Vernier, fabmanager et Mathieu Goczkowski, designer de formations innovantes à CY Tech, ont pu obtenir une dérogation pour venir au fablab avec le soutien de CY Cergy Paris Université (notamment du département de biologie et du laboratoire ERRMECe de CY Tech) pour prêter main forte à ce collectif en produisant des visières de protection.

En savoir plus

L’Europe dans les Yvelines

Pas de marché, magasins fermés… Autant de difficultés auxquelles horticulteurs, maraîchers ou encore éleveurs font face durant cette crise. Mais dans le Nord des Yvelines, la mise en relation des producteurs, la centralisation et la communication sur les nouveaux points de vente et leurs horaires permettent aux producteurs d’écouler leurs stocks. Cela grâce au concours de la communauté urbaine Grand Paris Seine-et-Oise et de l’Association pour un Développement Agricole Durable en Seine (ADADSA), structure porteuse du Fonds européen agricole pour le développement rural (LEADER Seine Aval).

En savoir plus

L’Europe à Paris


Face à la crise du coronavirus, le pôle de compétitivité francilien Medicen, situé à Paris, s’est rapidement mobilisé : il a développé une boîte à outils Covid-19, visant à informer l’ensemble des acteurs privés et publics du réseau, des actualités liées à la gestion de la maladie, mais aussi des projets d’innovation en la matière.

Mise à jour quotidiennement, cette boîte à outils permet d’informer les acteurs de la santé en Île-de-France, de les mettre à contribution via des appels au don, au volontariat ou de les mobiliser sur des projets collaboratifs qui émergent face au Covid-19. Elle les informe également des opportunités de financement qui émergent pour les projets de diagnostic ou les projets thérapeutiques, face au Covid-19. Cet outil permet également de valoriser les projets des adhérents du pôle engagés et financés à travers des fonds européens comme dans d’un appel à projets d’EIT Health qui a permis à l’INSERM et l’APHP de se positionner parmi les lauréats.

En savoir plus

L’Europe en Seine-Saint-Denis

Bond’Innov est un incubateur qui accompagne entrepreneurs et entreprises innovantes en Ile-de-France et à l’international. Spécialisé dans les domaines de la santé, des biotechnologies, de l’environnement et de l’agriculture, Bond’Innov apporte aide financière, conseils personnalisés, hébergement, mise en réseau de partenaires scientifiques, ainsi qu’un accompagnement vers la sortie de l’incubateur.

Bond’innov et le PNUD Cameroun ont associé leurs forces pour innover et lutter ensemble contre la COVID 19. Un hackaton s’est déroulé du 25 au 28 juin. A travers ce concours, l’objectif est d’innover pour protéger le personnel de santé hyper-exposé à la pandémie au Cameroun comme ailleurs dans le monde.


Envie de vous déplacer en Europe? Ayez le réflexe Re-open!

Vous envisagez, cet été ou dans les prochains mois, de vous déplacer vers un pays européen et souhaitez connaître les consignes sanitaires à respecter dans un autre pays? 

L’Union européenne vous facilite la tâche et a mis en place le site Re-open EU. Celui-ci à vous infiormer en temps réel des consignes sanitaires à respecter dans l’ensemble des Etats membres. 

Avez vous besoin de présenter un test de dépistage? Devez vous respecter une quarantaine une fois arrivé dans le pays? Vous trouverez les réponses à toutes ces questions sur Re-open EU. Les informations sont aussi disponibles sous la forme d’une application que vous pouvez installer sur votre téléphone.