On ne parlera pas du Brexit…

On ne parlera pas du Brexit car…

… C’est un non-évènement. Ça fait 3 ans que David Cameron a indiqué qu’il allait faire un référendum sur cette question.

… Ça ne nous concerne pas. La décision revient aux citoyens du Royaume-Uni et uniquement à eux.

… Ce n’est pas une nouveauté. Le Groenland, qui appartenait au Danemark, est devenu autonome en 1985.

… Il y a des sujets autrement plus important. (Crise des réfugiés, réchauffement climatique, lutte contre le terrorisme…)

… La campagne autour du Brexit a été lamentable.

… L’Union européenne n’est pas uniquement composée du Royaume-Uni. Il y a 27 autres pays dedans.

… Juncker a dit lui même que l’UE survivrait au départ du Royaume-Uni.

… On ne va pas expulser les résidents britanniques vivant en France. Ils paient des impôts comme n’importe quel contribuable.

… Les Irlandais et les Écossais sont beaucoup plus sympas que les Anglais.

… Contrairement au nez de Cléopâtre, il ne changera pas la face du monde. Le continent européen ne va pas se désintégrer du jour au lendemain.

… C’est juste une excentricité de plus de la part des britanniques. Entre ceux qui peignent les pigeons, leur flegme légendaire,  leur fascination pour le thé et la gelée…, ce ne sera pas une grosse perte.

… On continuera quand même à être abreuvé en potin venant de la famille royale. D’ailleurs, il paraît que Kate et William veulent un 3ème.

… La Premiere League anglaise continuera à être bien plus passionnante  que la L1 française.

… Les séries TV britanniques sont objectivement meilleures que les françaises ( Doctor Who, Sherlock Holmes…)

… Les Beatles et les Rolling Stones continueront toujours à avoir du succès.

… L’image qu’on a de Londres est très surfaite.

… L’anglais ne disparaitra pas du jour au lendemain. On continuera toujours à utiliser l’anglais à l’international, dans le commerce, dans l’informatique…

… On continuera quand même à manger des muffins en buvant du thé.

… Même s’ils sortent de l’Union européenne, on va quand même continuer à bouffer du Royaume-Uni à toutes les sauces par la suite dans les médias.

… Il fait trop chaud pour être sérieux.

… Vous finirez quand même par avoir un article sérieux sur les conséquences du vote.

 

Finalement, on aura quand même parlé du Brexit.

 

 

Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager!