Il est venu le temps de partir en vacaaaaaaaaaaaaances.

(Bruno Pelletier, sors de ce corps)


Et oui, comme chaque année à la même période, le CIED ferme pour prendre ses quartiers d’été (et accessoirement prendre un peu de repos bien mérité).

C’est l’occasion pour nous de vous remercier d’être toujours plus nombreux à venir le site du CIED. L’année dernière, on s’était fixé comme objectif d’avoir plus de visiteurs, c’est le cas. Heureusement qu’on ne rajoute pas de la pub sur le site, on serait vite riche^^ (à nous la youtube money!). Cela nous fait extrêmement plaisir et on se fixe le même objectif pour l’année prochaine: toujours plus de visiteurs!

Plus sérieusement, la première partie de 2017 a été plus calme en terme de publication. Le gros de l’effort a été fourni en 2016 pour le lancement du site. Néanmoins, il y a eu plusieurs modifications concernant des parties du site internet que vous ne voyez pas. Et notre Adminitroll continue à travailler d’arrache-pied pour vous offrir toujours plus de contenu et de fonctionnalité.

 

Nous laisserons le dernier mot de cette saison à Gin.

via GIPHY

 

Pour ceux qui se posent la question, le CIED rouvrira ses portes le mardi 29 août.

 

Joyeuses vacances à toutes et à tous de la part de toute l’équipe du CIED! Reposez vous bien et revenez en forme.

beach photo


P.S: comme l’année dernière, nous avons décidé de faire une mauvaise surprise à notre Adminitroll. On lui a laissé une longue liste de demandes à satisfaire pendant les vacances. On veut un site internet en plusieurs langues. On veut un module d’inscription à la newsletter. On veut des cartes interactives, plein de cartes interactives…

via GIPHY

On nous dit dans l’oreillette qu’on avait déjà fait les mêmes demandes l’année dernière. Attrapez l’adminitroll et lynchez le en place publique!

via GIPHY

Pour sa défense, l’adminitroll tient à préciser qu’il a quand même mis en place le https et que le reste a été retardé du fait des différentes maintenances à faire. Apparemment, un site internet est un comme bébé. Ça demande du temps et de la patience.

via GIPHY

On lui pardonne mais il faudra quand même travailler!

(Non l’Adminitroll, nous ne te laisserons pas dormir tranquillement tout cet été!)

via GIPHY