Alors que trois mois se sont écoulés depuis que le corps européen de solidarité a été lancé et que la possibilité de s’y inscrire a commencé d‘être offerte aux jeunes Européens intéressés, les organisations accréditées pour proposer des stages de solidarité peuvent désormais utiliser la base de données correspondante pour trouver des employés, des stagiaires ou des bénévoles potentiels pour leurs activités.

Plusieurs centaines de places seront disponibles dès ce printemps et des milliers d’autres suivront dans les prochains mois.

Tibor Navracsics, commissaire chargé de l’éducation, de la culture, de la jeunesse et du sport, a, quant à lui, déclaré: «Aujourd’hui, le corps européen de solidarité fait un énorme pas en avant dans sa matérialisation sur le terrain. Maintenant que nous ouvrons notre base de données aux organisations et aux autorités publiques, la mise en relation peut débuter et les premiers jeunes Européens pourront bientôt commencer leurs activités. Je suis fier de constater que de nombreux jeunes ont déjà rejoint le corps et sont prêts à retrousser leurs manches. J’encourage à présent les organisations à leur emboîter le pas et à fournir autant de stages que possible.»

Marianne Thyssen, commissaire chargée de l’emploi, des affaires sociales, des compétences et de la mobilité des travailleurs, a déclaré à ce propos: «Nous posons ce jour une autre pierre angulaire du corps européen de solidarité. L’ouverture de l’outil de mise en correspondance en ligne aux organisations et aux partenaires fournissant des stages permettra aux membres du corps européen de solidarité de commencer à exercer une influence positive sur le terrain, tout en acquérant des compétences extrêmement utiles pour leur vie et leur carrière futures.»

Un large éventail d’organisations peuvent proposer des stages dans le cadre du corps européen de solidarité: des organisations non gouvernementales, des organisations de la société civile, des autorités nationales, régionales et locales ou des entreprises d’économie sociale, par exemple. Au cours de cette première phase, les organisations que la participation au corps européen de solidarité intéresse peuvent demander à bénéficier d’un financement par l’intermédiaire des programmes de financement de l’Union existants. Actuellement, huit programmes financent le corps européen de solidarité. La fiche d’information ci-après contient des renseignements supplémentaires à ce sujet.

Pour participer, chaque organisation devra souscrire à la déclaration de mission du corps européen de solidarité et à ses principes, et adhérer à la charte du corps européen de solidarité, qui définit les droits et responsabilités à tous les stades de l’expérience de solidarité. Les organisations déjà accréditées pour l’un des programmes de financement ont automatiquement accès à l’outil en ligne.

Le système en ligne du corps européen de solidarité permet d’établir un lien direct entre les organisations et les jeunes intéressés par un stage de solidarité. En s’inscrivant, outre leurs données personnelles, les jeunes peuvent indiquer leurs compétences, leurs expériences, leurs disponibilités, leurs préférences et leurs motivations, ainsi que télécharger leur CV.