Fin des frais d’itinérance: les négociateurs de l’UE s’accordent sur les prix de gros, la dernière pièce pour supprimer ces frais à partir du 15 juin 

Les représentants du Parlement européen, du Conseil et de la Commission ont trouvé, hier soir, un accord sur la réglementation du marché de l’itinérance des prix de gros – les prix que se facturent les opérateurs lorsqu’ils utilisent leurs réseaux respectifs. Les négociateurs ont convenu des plafonds suivants: 3,2 cents par minute d’appel vocal et 1 centime par SMS au 15 juin 2017, ainsi qu’une réduction progressive sur 5 ans des plafonds fixés pour les données, passant de 7,7 euros par gigabit au 15 juin 2017 à 2,5 euros par gigabit au 1er janvier 2022.

Andrus Ansip, Vice-Président chargé du marché unique numérique, s’est félicité de l’accord: «C’était la dernière pièce du puzzle. A partir du 15 juin, les Européens pourront voyager dans l’Union européenne sans payer de frais d’itinérance. Je tiens à remercier chaleureusement les négociateurs du Parlement européen ainsi que ceux de la présidence maltaise et de la Commission européenne et tous ceux qui nous ont permis de franchir cette étape décisive.

Les prix de gros convenus vont permettre aux personnes et aux entreprises de bénéficier d’une itinérance comme à la maison », tout en assurant le recouvrement des coûts et en maintenant la concurrence sur les marchés nationaux de l’itinérance de gros ». Grâce à l’accord de la nuit dernière sur les prix de gros et aux règles sur la politique d’équité et de durabilité adoptées par la Commission en décembre 2016, les consommateurs peuvent utiliser leurs abonnements souscrits à domicile lorsqu’ils voyagent périodiquement à l’étranger dans l’UE à partir du 15 juin 2017.

Le Parlement européen et le Conseil doivent maintenant approuver officiellement l’accord.

 

 

Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager!