Discours sur l’état de l’Union 2018

Le mercredi 12 septembre 2018, M. Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, prononcera son discours sur l’état de l’Union devant le Parlement européen. Le discours de cette année s’inscrit dans la perspective des élections européennes de 2019 et dans le contexte du débat en cours sur l’avenir de l’Union européenne à 27. Le président Juncker devrait présenter les prochaines étapes concrètes de la mise en place d’une «Europe plus unie, plus forte et plus démocratique», thème de son allocution de 2017.

Chaque année, en septembre, le président de la Commission européenne prononce devant le Parlement européen son discours sur l’état de l’Union, dans lequel il dresse le bilan de l’année écoulée et esquisse les priorités pour l’année à venir. Il y expose également la manière dont la Commission européenne s’attaquera aux défis les plus pressants de l’Union, ainsi que ses idées pour façonner l’avenir de celle-ci. Ce discours est suivi d’un débat en plénière avec les députés au Parlement européen. Le premier discours sur l’état de l’Union a été prononcé par le président José Manuel Barroso le 7 septembre 2010.

Le discours marquera également le début du dialogue avec le Parlement européen et le Conseil qui vise à préparer le programme de travail de la Commission pour 2019. Ancré dans le traité de Lisbonne, le discours sur l’état de l’Union est défini dans l’accord-cadre de 2010 sur les relations entre le Parlement européen et la Commission européenne. Cet accord exige que le président envoie au président du Parlement européen et à la présidence du Conseil une lettre d’intention dans laquelle il présente en détail les mesures législatives, et d’autres initiatives, que la Commission européenne entend prendre.

 

 

Vous avez aimé cet article? N’hésitez pas à le partager!